Comment sont fabriquées nos sacoches artisanales ?

Aujourd’hui, nous avions envie de vous raconter les dessous de la conception des Sacoches Hirondelles. Fabriquées à la main et de A à Z dans notre atelier, nous maîtrisons chaque étape de la réalisation de ces sacoches artisanales.

Des matières premières Made In France

La première étape de la confection des sacoches est la commande des matières premières. Dans notre cas, nous travaillons avec 3 fournisseurs principaux : Dickson pour le tissu, TID Inox pour la quincaillerie et CICA pour le bois, utilisé dans sacoches de voyage. Ces trois fournisseurs sont installés en France, ce qui nous permet d’avoir des garanties sur les conditions de travail des salariés (application du droit du travail français) et la qualité des produits (normes qualités respectées). De plus, la « proximité » des ces fournisseurs limite le transport des matières premières et réduit ainsi l’empreinte carbone des sacoches.
Nous travaillons également en partenariat avec un fabriquant de kayaks gonflables, Mékong Packraft, qui nous permet de récupérer les chutes de ses produits. Ainsi, nous contribuons à limiter les déchets.

La découpe des sacoches artisanales

Une fois les matières disponibles, la fabrication peut commencer. Première étape : la découpe des tissus. Les laizes colorées sont étendues sur le plan de travail et nous les découpons à partir de patrons que nous avons réalisés. Plusieurs patrons sont nécessaires pour chaque sacoche. Par exemple, pour la Sacoche Suzanne, nous avons un patron pour les deux faces colorées ; un second patron pour les bandes beiges des côtés ; et deux patrons pour la double poche intérieure.
En outre, des découpes sont requises pour les sangles des sacoches. Il s’agit cette fois de découpes au couteau chauffant, afin de ne pas effilocher les sangles.

Dans le cas des sacoches de voyage (Annie et Lisette), des découpes bois sont également nécessaires. Notre atelier étant dédié au textile, nous travaillons en partenariat avec l’association La Chignole. Nous louons une scie à chantourner, une scie circulaire et une perceuse à colonne pour usiner les pièces en bois.

 

Le savoir-faire du couturier

Le tissu découpé, il est temps de sortir la machine à coudre !
Nous commençons d’abord par les sangles et les poches. Puis les pièces textiles sont cousues entre elles, jusqu’à ce que la sacoche soit intégralement assemblée.
La partie couture n’est pas la plus longue dans la confection de sacoches artisanales. Nous estimons qu’elle représente environ un tiers du temps de travail. Pour autant, il s’agit bien de la partie la plus technique, où toute la concentration du couturier est requise pour que le résultat final soit réussi.

 

L’assemblage du bois et de la quincaillerie

Enfin, la dernière étape de la réalisation des sacoches est le montage de la quincaillerie et des parties en bois (dans le cas des sacoches de voyage). Vis, écrous et rondelles sont de sortie.
Une grande plaque de peuplier est glissée à l’intérieur de la sacoche, pour assurer la rigidité de la face coté porte-bagages. Et deux parties en contreplaqué sont fixées à l’extérieur pour y installer le système de fixation. Avec un tourne-vis et un peu d’huile de coude, les derniers éléments de la sacoche sont installés.
Et voilà le travail, la sacoche est fin prête à être expédiée !

 

La Sacoche Hirondelle - Suzanne verte

Retrouvez d’autres articles

Boucle vélo dans le Haut-Languedoc

Boucle vélo dans le Haut-Languedoc

L'automne pointant le bout de son nez, on vous propose un parcours vélo dans une région chaude : le Haut-Languedoc. C'est un petit territoire situé à l'ouest de Béziers et relativement peu connu, alors qu'il vaut vraiment le détour. Entre les vignobles, les falaises...

Faire du vélo en automne : conseils et astuces

Faire du vélo en automne : conseils et astuces

L’automne s’installe mais les journées sont encore belles. Pourquoi ne pas profiter de l’après-saison pour partir quelques jours à vélo ? On vous partage quelques conseils pour adapter votre manière de voyager à vélo en automne, avec ses journées plus froides et plus...

Une traversée du sud du Massif Central à vélo

Une traversée du sud du Massif Central à vélo

Ce mois-ci, on vous partage un itinéraire qu'on aime beaucoup dans le sud du Massif Central. En quelques jours, vous traverserez de grands plateaux sauvages (l'Aubrac), longerez de petites vallées verdoyantes (le Célé et le Lot) et découvrirez plein de très beaux...

J

Retour au blog