Cinq jours de rando vélo autour du Luberon

Parc Naturel Régional depuis 1977, le Luberon est une destination phare pour une rando vélo. Le paysage est typique, les petites routes foisonnantes et la politique cyclable excellente ! Cette page reprend l’itinéraire principal du PNR, intitulé « Autour du Luberon » et propose de le parcourir en 5 jours, ce qui laisse le temps de visiter les villages et siroter de bons produits en terrasse.

Infos pratiques

Niveau : intermédiaire 🚵🏼
Départ et arrivée : Cavaillon (gare SNCF)
Départ / arrivée bis : Manosque (gare SNCF)
Distance : 230 km – conseillé en 5 jours pour prendre son temps
Paysages : Petits villages aux ruelles étroites, pinèdes, vignobles, décor Provencal 🦗.
Sacoches recommandées pour ce trajet : Une paire de sacoches Annie
Chaussée : Petites routes peu fréquentées – l’itinéraire est balisé tout le long.
Retrouvez l’itinéraire sur la carte officielle (itinéraire bleu). L’itinéraire sur place est ensuite très bien balisé.

Jour 1 : Cavaillon > Mérindol > Cucuron (45km – montée douce)

La première étape est une mise-en-bouche. En quittant l’urbanisme de Cavaillon, vous plongerez dans la nature (presque) sauvage du massif du Luberon. Pins parasols, falaises calcaires et parterres de thym entourent la route. Après une dizaine de kilomètres, la voie s’engage dans la plaine et ce sont cette fois les arbres fruitiers qui bordent l’itinéraire.
Retour ensuite au pied de la montagne, toujours sur des petites routes qui vous méneront jusqu’au premier village typique du Luberon : Cucuron. Pour l’étape du soir, nous vous invitons à flaner dans les ruelles et profiter de sa belle place centrale, avec un bassin d’une taille peu commune.

Jour 2 : Cucurron > Vitrolles-en-Luberon > Manosque (51km – collines)

Cette deuxième étape est un peu longue, mais l’objectif est d’atteindre Manosque pour y passer la nuit en chambre d’hôte/hôtel.
Avis à celles et ceux qui préfèrent dormir sous tente, un petit camping à la ferme se loge à Montfuron et semble parfait pour une nuit au calme.
Avant cela, le trajet serpente le long du versant sud du massif. Vous dominerez la Durance et, en toile de fond, les Alpes. Contrairement à la veille, les paysages sont davantage façonnés par l’Homme : de nombreux  champs de lavande et vignobles jalonnent le parcours.
A noter pour les moins sportif.ves : il est possible d’éviter la montée de Vitrolles-en-Luberon en filant directement sur La-Bastide-les-Jourdans depuis les Dônes. Mais vous manquerez la visite du plus haut village du massif…

Jour 3 : Manosque > Forcalquier > Saint-Michel-L’Observatoire (42km – montée douce)

Une petite voie verte permet de sortir facilement du centre ville de Manosque. Le début de la journée se passe dans la plaine de la Durance, encadrée par les Alpes du Sud. L’itinéraire s’élève ensuite tranquillement pour rejoindre la petite ville de Forcalquier puis Saint-Michel-l’Observatoire. L’histoire de ce petit village, tombé en désuétude et relancé par l’implantation d’un observatoire astronomique est à découvrir.
Pour la nuit, le camping Sous les Etoiles de Saint-Michel est une chouette option, notamment pour son offre d’hébergements insolites.

Jour 4 : Saint-Michel > Reillane > Apt (43km – 1 belle montée puis majoritairement de la descente)

La journée commence par une jolie grimpette suivie d’une longue et belle descente jusqu’à rejoindre la rivière du Cavalon, en fond de vallée. Vous croiserez alors plusieurs villages typiques, dont Reillane et son clocher ou le petit pont romain de Céreste. L’arrivée sur Apt via la voie verte en fond de vallée est très agréable et la soirée à déambuler dans la ville permet aux muscles endoloris de se détendre.
Les plus motivés pourront reprendre leur monture en fin de journée pour un aller/retour jusqu’à Rustrel, et son « colorado provencal ». L’entrée du site est gratuite (c’est le parking voiture qui est payant 😉) et la balade très belle.

Jour 5 : Apt > Bonnieux > Cavaillon (43km – collines)

La dernière étape du parcours est notre préférée. Après une belle petite montée à la sorte d’Apt, l’itinéraire relie les villages balcons du flanc nord du Lubéron. La vue sur le Mont Ventoux est imprenable et le charme des villages est indéniable. En milieu de parcours, vous traverserez d’ailleurs Ménerbes, l’un des plus beaux villages de France.
Et si vous avez la chance de passer par là le dimanche matin, pensez à faire un saut au marché paysan de Castellet. L’été, l’animation est très sympa !

Rando vélo Luberon

 

Retrouvez d’autres articles

Boucle vélo dans le Haut-Languedoc

Boucle vélo dans le Haut-Languedoc

L'automne pointant le bout de son nez, on vous propose un parcours vélo dans une région chaude : le Haut-Languedoc. C'est un petit territoire situé à l'ouest de Béziers et relativement peu connu, alors qu'il vaut vraiment le détour. Entre les vignobles, les falaises...

Faire du vélo en automne : conseils et astuces

Faire du vélo en automne : conseils et astuces

L’automne s’installe mais les journées sont encore belles. Pourquoi ne pas profiter de l’après-saison pour partir quelques jours à vélo ? On vous partage quelques conseils pour adapter votre manière de voyager à vélo en automne, avec ses journées plus froides et plus...

Une traversée du sud du Massif Central à vélo

Une traversée du sud du Massif Central à vélo

Ce mois-ci, on vous partage un itinéraire qu'on aime beaucoup dans le sud du Massif Central. En quelques jours, vous traverserez de grands plateaux sauvages (l'Aubrac), longerez de petites vallées verdoyantes (le Célé et le Lot) et découvrirez plein de très beaux...

J

Retour au blog