Idées de week-end vélo en Ardèche

Ah l’Ardèche ! Ses châtaignes, son relief accidenté, ses cours d’eaux vives et bien sûr, ses grottes incroyables. Que vous connaissiez déjà ou que vous ayez envie de découvrir ce département, il n’y a pas mieux qu’une rando vélo pour aller à la découverte de l’Ardèche. Et comme l’automne s’annonce, nous nous concentrons cette fois-ci sur des conseils de week-end à vélo. Rendez-vous au printemps pour un itinéraire plus long à travers le département 🌸.

Rando vélo : Ardèche

La Sacoche Hirondelle - Pont d'Arc illustration rando vélo ardèche

Un week-end sympa en Ardèche du Sud

 

Infos pratiques

Niveau : facile 👍 (Une « grosse » côte)
Départ et arrivée : Villeneuve-de-Berg (l’itinéraire est une boucle)
Distance : 61 km
Paysages : Vignobles, vallons et, éventuellement, Pont-d’Arc 🍇.
Chaussée : Majoritairement voies vertes et petites routes. 6km de route fréquentée.
Sacoches recommandées pour ce trajet : Si vous dormez sous tente, nous conseillons une paire de sacoches Annie par personne. Si vous dormez dans hébergements équipés, une paire de sacoches Lisette (par personne) suffit.

Retrouvez l’itinéraire (et trace GPS) ici :
Jour 1 – Villeneuve > Vogüé > Ruoms > Vallon-Pont-d’Arc (32km – descente douce)
Jour 2 – Vallon > St-Maurice-d’Ibie > Villeneuve (30km – montée douce)

 

Descriptif

Ce premier itinéraire vous invite à la découverte d’une vallée ardéchoise très accessible et pourtant peu connue : bienvenue dans l’Ibie ! Non loin de Vallon-Pont-d’Arc, cette jolie rivière serpente entre deux lignes de crêtes.

Nous vous proposons de partir du centre de Villeneuve-de-Berg (ou de l’office du tourisme situé le long de la route). En selle ! direction Vogüé. Les 6 premiers kilomètres de route sont à faire sur la chaussée ; c’est la partie la moins amusante du parcours puisque la route n’est pas aménagée pour les vélos. Mais une fois à Vogüé, charmant « village de caractère » semi-troglodyte, la beauté de l’Ardèche se révèle ! La « Via Ardèche » commence alors. Cette voie verte vous mènera en pente douce jusqu’à Ruoms. De beaux points de vue sur la moyenne vallée de l’Ardèche sont à découvrir. N’hésitez pas à faire un crochet par Balazuc, village ardéchois par excellence. Une fois à Ruoms, pour rejoindre Vallon-Pont-d’Arc, deux choix sont possibles : une liaison sécurisée mais très raide ou bien la route sur 4km, ce qui est beaucoup plus plat mais moins sécuritaire.

Arrivés à Vallon-Pont-d’Arc, où nous vous suggèrons de vous arrêter pour la nuit, baladez-vous à pied dans les ruelles de la ville, c’est un délice. Et s’il vous reste assez d’énergie pour pédaler, faites un aller-retour jusqu’au Pont-d’Arc, à 5 km du centre-ville. Même s’il peut être (très) touristique, ça reste un spectacle impressionnant !

Le deuxième jour, et maintenant que vous êtes entrainé.e 😉, c’est le retour à Villeneuve-de-Berg en longeant l’Ibie. En route, admirez les falaises calcaires, prenez un café au Bistrot de Pays de Saint-Maurice-d’Ibie et n’hésitez pas à tremper vos pieds dans les eaux turquoises de la rivière. La route mène directement au centre de Villeneuve-de-Berg.

Un week-end sportif au pied du Gerbier-de-Jonc

 

Infos pratiques

Niveau : plutôt difficile 💪
Départ et arrivéeLieu-dit Le Moulinon, commune de Saint-Sauveur-de-Montagut (l’itinéraire est une boucle)
Distance : 130 km
Paysages : Hauts plateaux et jolies vallées 🐄.
Chaussée : Petites routes ardéchoises.
Retrouvez l’itinéraire (et trace GPS) ici :
Jour 1 : Le Moulinon > Mézilhac > Les Estables (62km – belle et longue montée puis plateau en collines)
Jour 2 : Les Estables > Fay-sur-Lignon > Le Cheylard > Le Moulinon (69km – fin du plateau puis longue descente)

 

 

Descriptif

Au départ de la vallée de l’Eyrieux, cet itinéraire s’enfile dans une petite vallée perpendiculaire : l’Auzène. La route serpente en fond de vallée sur une dizaine de kilomètres avant d’affronter le versant pour atteindre les crêtes. Une fois le col de la Fayolle atteint, le plus gros est fait ! La route continue de monter, mais en pente douce. Profitez alors des superbes points de vue offerts sur les sommets alentours. Traversez ensuite Mezilhac, col sympa au croisement de deux grandes vallées, et montez rejoindre le Mont-Gerbier-de-Jonc, source de la Loire. Après une dernière « montagne russe », les plateaux de Haute-Loire s’ouvrent à vous, ainsi que votre étape pour la nuit : le village des Estables. Petite station de ski en hiver, le village n’en n’est pas moins agréable aux autres saisons, joliment surplombé par le Mont Mézenc.

Le deuxième jour, cette rando vélo en Ardèche traverse des prairies, alternant petites montées et descentes, avec pour objectif Fay-sur-Lignon. Pour les curieux.ses, un crochet est possible vers le Lac de St-Front, lac d’origine volcanique (presque) parfaitement rond. Il est ensuite l’heure de redescendre ! La minuscule D26 s’enfile dans la vallée de l’Eyrieux et vous permet de rejoindre la Dolce Via.
Une fois sur cette voie verte, il suffit de la descendre tranquillement jusqu’au Moulinon, quelques 40 km en aval. Vous croiserez sur la route des petits villages ainsi que de nombreuses aires de pique-nique et de panneaux explicatifs.

 

une chouette voie verte avec les enfants

 

Infos pratiques

Niveau : très facile 👍👍
Départ et arrivée : Le Pouzin, dans la Vallée du Rhône (l’itinéraire est un aller-retour)
Distance : 42 km
Paysages : Large vallée agricole puis petits défilés rocheux 🚜.
Chaussée : Petites routes ardéchoises.
Retrouvez l’itinéraire ici :

 

Descriptif

L’intérêt principal de cette rando vélo en Ardèche réside dans sa simplicité et sa sécurité. Entièrement en voie propre, elle remonte très tranquillement une large vallée jusqu’à Privas, préfecture du département.

Au départ du Pouzin, dans la vallée du Rhône, empruntez l’ancienne voie ferrée de la Payre. A l’époque et pendant plus de 100 ans, le chemin de fer permettait de transporter du minerai de fer. Aujourd’hui, de nombreux panneaux explicatifs retracent l’histoire de ce train, de sa création à sa fermeture.

Arrivés à Privas, après 21 km, vous pouvez vous rendre à l’office du tourisme, qui propose un jeu de piste pour découvrir la ville en famille. Les plus motivé.es pourront se rendre sur les hauteurs de la ville (attention, ça grimpe !), où une jolie balade mène à de nombreuses cabanes en bois, souvent appréciées des enfants.

Au retour, le lendemain, l’itinéraire est identique à l’aller mais les points de vue sont différents. Notamment les panoramas sur le plateau du Coiron, au sud, sont très sympas.

 

Retrouvez d’autres articles

Ce qu’on aime le plus lorsqu’on voyage à vélo

Ce qu’on aime le plus lorsqu’on voyage à vélo

Quand on pense au voyage à vélo, on s'imagine souvent des heures entières à pédaler. Laborieusement, dans les montées, sous la pluie ou face au vent... Et c'est en partie vrai.  Mais, en réalité, ce qui est plaisant dans le voyage à vélo, ce sont les plaisirs...

Idées de week-end vélo autour de Montpellier

Idées de week-end vélo autour de Montpellier

L'automne commence a être bien installé, mais si l'on regarde la carte Météo France, les journées sont encore belles dans le sud de la France. A l'instar de France Vélo Tourisme qui propose des idées de week-end au départ des plus grandes villes françaises, on vous...

Boucle vélo dans le Haut-Languedoc

Boucle vélo dans le Haut-Languedoc

L'automne pointant le bout de son nez, on vous propose un parcours vélo dans une région chaude : le Haut-Languedoc. C'est un petit territoire situé à l'ouest de Béziers et relativement peu connu, alors qu'il vaut vraiment le détour. Entre les vignobles, les falaises...

J

Retour au blog