Découvrez la beauté de la Corse du nord

L’une de nos dernières découvertes cyclables française est la Corse ! Des routes minuscules qui zigzaguent à flanc de colline, des paysages maritimes à couper le souffle, des petits villages vivants… Le paradis du vélo à nos yeux. Soyons honnêtes : nous avons parcouru presque toutes les routes conseillées ci-dessous mais jamais en itinérance. C’est très certainement un de nos prochains projet, tant les lieux sont magnifiques et les baignades agréables.
L’itinéraire proposé ci-dessous est découpé en 8 jours, tel que ne le ferions. L’idée est de faire des étapes raisonnables pour pouvoir profiter de la mer, des petits villages et aussi de ne pas être trop fatigués, vu les dénivelés quotidiens.

 

Infos pratiques

Niveau : sportif 💪 (accessible à toute personne sportive)
Départ : Bastia
Arrivée : Ajaccio
Distance : 365 km – conseillé en 8 jours
Paysages : Mer Méditerranée, montagnes et villages perchés 🌅.
Chaussée : Routes. Itinéraire à faire impérativement hors saison.
Sacoches recommandées pour ce trajet : Si vous dormez sous tente, nous conseillons une paire de sacoches Annie par personne. Si vous dormez dans hébergements équipés, une paire de sacoches Lisette (par personne) suffit.
Retrouvez l’itinéraire (et trace GPS) ici : Tour du Nord de Corse

 

 

Détail de la rando vélo

J1 : Bastia > Centuri (55 km)

Le premier jour commence tranquillement : la route longe la mer sur les trente premiers kilomètres. Direction plein nord pour faire le tour du Cap Corse. Profitez, c’est le seul moment où vous aurez le soleil dans le dos ☀️.
La route traverse de nombreuses marinas où il est facile de se restaurer. Arrivé à Maccinaggio, la grimpette commence pour une dizaine de kilomètres. Puis une belle descente jusqu’à la marine de Centuri. Le camping y est très agréable et ombragé. Pour celles et ceux qui préfèrent un hébergement plus confortable, le petit port est vraiment charmant.

 

J2 : Centuri > Patrimonio (50 km)

Cette deuxième journée poursuit et clôture le Cap Corse par sa côte ouest. Contrairement à la veille, la route est escarpée et passe son temps à monter et descendre. Néanmoins, cette portion de Corse est à couper le souffle. Le flanc de la montagne est si raide que parfois, cela donne l’impression de voler au dessus de la mer. Expérience garantie ! 🌄
Après une belle journée de montagnes russes, l’arrivée dans la plaine de Patrimonio détonne. Replat inattendu, idéal pour une pause nocturne.

 

J3 : Patrimonio > Lozari (45 km)

Quelques kilomètres après le départ se situe la jolie petite ville de Saint-Florent. L’étape du jour n’est pas si longue : profitez-en pour déambuler à pied dans les rues de la ville. (Et si vous êtes inquiets de laisser vos sacoches sans surveillance, on vous rappelle que la Sacoche Hirondelle propose un système antivol). La route traverse ensuite le désert des Agriates 🏜️. Même si elle ne longe pas la mer, la vue sur le Cap Corse, le golfe de Saint-Florent et le désert lui-même est incroyable. Après le passage du col, belle descente jusqu’à la mer. L’étape des campeurs s’arrête ici, les autres continueront jusqu’au village de Belgodère à 8,5 km de là.

 

J4 : Lozari > Calvi (55 km)

La traversée de la Balagne se fait par ses villages perchés ! Une fois les premiers atteints, la route est presque plate pour rejoindre les suivants. La journée est une belle immersion dans la vie quotidienne corse, là où les touristes sont rares.
Les plus curieux.ses pourront faire un crochet par Calenzana, le village du départ du GR20, avant de descendre sur Calvi où s’arrête l’étape du jour. L’entrée dans la ville n’est pas très agréable, entre aéroport et zones industrielles, mais le centre historique est plutôt sympa.

 

J5 : Calvi > Galéria (35 km + A/R dans une vallée)

Après 5 jours de pédalage, voici une petite étape pour se « reposer ». Encore de jolies montagnes russes sont à franchir, mais la distance est courte, les routes magnifiques (même si pleines de nids de poule) et l’arrivée à Galéria superbe ! La large vallée du Fango encadrée par des sommets à plus de 2000m d’altitude reste, pour nous, l’un des plus beau paysages de Corse.
Notre conseil : arrivez tôt à Galéria, posez vos sacoches et reprenez vos montures pour aller visiter la « haute » vallée du Fango, où de superbes piscines naturelles vous attendent 🏞️. Le bonheur d’y nager compense largement la petite montée pour y parvenir.

 

J6 : Galéria > Porto (45 km)

La bonne nouvelle du jour, c’est que les montagnes russes se calment : après les 11 premiers kilomètres de montée, c’est une longue et douce pente qui vous mènera (presque) jusqu’à Porto. Une petite montée finale vous permet d’arriver au fond de ce golfe impressionnant, classé à l’Unesco. Malheureusement, le village en lui-même n’est pas particulièrement sympathique, mais la vue sur la mer fait oublier tout le reste ⛱️.

 

J7 : Porto > La Liscia (55 km)

La pépite du jour ne se situe qu’à quelques kilomètres de Porto, mais se mérite car la route est pentue pour y accéder 😅. Une fois dans les calanches, vous comprendrez pourquoi tout le monde parle de cet endroit quand on évoque la Corse !  Après le village de Piana, profitez d’une belle descente d’une dizaine de kilomètres sur une route nivelée et large. Une exception en Corse !
Quelques montées et descentes plus tard, l’itinéraire aborde le Golfe de Sagone. Moins impressionnant que celui de Porto, il reste très beau. Ajaccio étant encore un peu loin, nous vous invitons à finir la journée avant la dernière barre montagneuse. Le « village » de La Liscia n’est toutefois pas incroyable, il s’agit tout au plus d’un village-étape, pratique pour se reposer.

 

J8 (dernier jour) : La Liscia > Ajaccio (25 km)

Ajaccio n’est plus qu’à quelques coups de pédales mais une belle montée est encore à réaliser. Afin d’éviter la « grande route » pour la descente finale, un itinéraire bis traverse les villages du nord d’Ajaccio et passe au pied du sommet local, la Punta Pozzo di Borgo. Un joli final avant d’arriver au port de la plus grande ville de Corse ⛴️.

Itinéraire détaillé 👇

Rando vélo : Corse

Retrouvez d’autres articles

Une belle semaine vélo en Bretagne Nord

Une belle semaine vélo en Bretagne Nord

On ne résiste pas : voici un nouveau topo rando vélo en Bretagne Nord. Parce que c'est superbe. Parce que l'air iodé donne des ailes. Et parce qu'en cas de fringale, il y a toujours une crêperie à proximité !Le trajet que nous décrivons est aujourd'hui intégré à...

Les 8 astuces de Laure et Jonathan en voyage à vélo

Les 8 astuces de Laure et Jonathan en voyage à vélo

En ce début de vacances scolaires, on vous partage un petit article de trucs et astuces utiles en voyage à vélo. Puisqu’on pratique cette activité depuis une grosse dizaine d’année, on a eu le temps d’apprendre de nos erreurs et de s’inspirer d’autres voyageurs...

La Sacoche Hirondelle devient…

La Sacoche Hirondelle devient…

A vos idées pour trouver un nouveau nom pour les sacoches vélo Hirondelles   La nouvelle est tombée la semaine dernière : l'Institut national de la propriété industrielle nous demande de changer le nom de notre marque de sacoches vélo. L'hirondelle n'étant plus...

J

Retour au blog