Du matériel éthique pour voyager à vélo

Voilà un long moment que l’on souhaite vous partager une sélection de matériel éthique pour le voyage à vélo. En tant que fabricants français de matériel vélo, on a envie de mettre en valeur d’autres acteurs impliqués dans cette démarche. Et entre nous, on est aussi un peu épuisés de tout le greenwashing qui est fait autour du Made In France. En écrivant cet article,nous avons contacté plusieurs marques de matériel qui utilisent les mots “durables”, “écologique” ou “nos équipes sont en France”, ” matériel conçu en France”… Et en échangeant avec elles (par exemple, en leur demandant directement si tel ou tel produit était effectivement fabriqué en France), c’est généralement beaucoup moins clair. La plupart du temps, l’entreprise fabrique un produit en France et exporte tous les autres. Ou bien domicilie son siège en France et utilise le terme “marque française” tout en exportant 100% de ses produits.

Alors pour vous éviter de passer des heures, comme moi (😅), à chercher des produits réellement fabriqués en France ou au moins dans de bonnes conditions éthiques, on vous a écrit ce petit très gros article. En espérant qu’il vous soit utile !

Préalable à l’article “matériel éthique pour le voyage vélo”

Notez d’une part, que nous n’avons strictement aucun intérêt commercial dans les marques citées ci-dessous. Les seuls revenus que nous tirons sont ceux de la vente des sacoches que nous fabriquons.

D’autre part, les critères que nous nous sommes fixés pour définir l’éthique du matériel sont basées sur deux principes : le respect des humains et de la planète.

Ainsi, le Made In France (🇫🇷) est un élément important, notamment parce que nous avons un code du travail relativement protecteur pour les salarié.es et que les objets fabriqués en France n’émettent que peu de CO2 pour parvenir jusqu’à chez vous. Lorsque nous n’avons pas trouvé de matériel fabriqué en France, nous avons regardé chez nos voisin.es les plus proches. Dans ce cas, nous le précisons systématiquement avec un petit drapeau du pays où est fabriqué le produit.

De même, nous avons privilégié les produits fabriqués artisanalement (🪡) plutôt que ceux faits en industrie (🏭). D’une part, parce qu’on a envie de mettre en lumière d’autres artisan.es (comme nous), mais aussi parce qu’il est beaucoup plus facile de connaître véritablement la manière dont est fabriqué le matériel, quand ce sont des gens qui le font (plutôt que des “entreprises”).

Enfin, nous avons accordé un regard à l‘origine des matériaux, en privilégiant les produits recyclés / upcyclés  (♻️).

Accès directs aux différentes rubriques

Acheter un vélo
S’équiper d’accessoires vélo
Camper
Boire
S’habiller

Acheter un vélo français

Pour voyager à vélo, vous allez avoir besoin d’un vélo. Si vous êtes ici, vous en avez déjà probablement un. Mais si vous songez à vous ré-équiper prochainement, jetez un œil du côté de Vélo Papillon (🇫🇷 🪡 ♻️). Benjamin chine de vieux cadres vélo de toutes tailles et toutes formes, qu’il rénove pour fabriquer des vélos de voyage. Bien sûr, tous les accessoires utilisés ne sont pas fabriqués en France (c’est certainement impossible de tout trouver), mais Vélo Papillon part d’un “déchet” qu’il revalorise, propose des accessoires durables et assemble les vélos de A à Z dans son atelier grenoblois. Une belle solution éthique qui permet d’avoir un vélo sur-mesure pour un budget modéré.

Sinon, vous pouvez aussi regarder du côté des formidables artisan.es cadreurs.euses (🇫🇷 🪡) qui fabriquent des vélos sur-mesure. A la différence de Vélo Papillon, ces artisan.es fabriquent eux-mêmes le cadre de votre futur vélo, à partir d’acier, de titane ou de bambou selon leur spécialité. Ils et elles proposent ensuite des accessoires pour vous fournir un vélo complet, en fonction de vos besoin. Un sacré travail pour un résultat de très grande qualité !

 

illustration accessoire vélo

Accessoires vélo éthiques

Une fois votre vélo acquis, vous souhaiterez peut-être ajouter ou changer quelques accessoires. Voici une petite liste de ceux que nous avons retenu. (Si vous avez d’autres bonnes pistes, n’hésitez pas à nous faire signe, nous pourrons compléter l’article).

Éclairages

Pour être visible et bien voir la nuit, on a découvert les lampes Liggoo (🇫🇷 🏭). Notez que nous n’avons pas de retour d’expérience sur ce matériel, mais le concept nous plait beaucoup. Fabriquées en France, ces lampes rechargeables sont multi-supports. Attachables sur le vélo, elles peuvent aussi servir de lampe frontale le soir au bivouac ou même d’éclairage intérieur de la tente ! Le fait qu’une seule lampe permette plusieurs usages limite la production d’objets, et donc à terme, de déchets.

Casques

Concernant les casques, on aime la marque anglaise Dashel (🇬🇧 🏭). Fabriqués en Angleterre, à partir de matière première “neuve”, l’entreprise se préoccupe toutefois de recycler ses casques en fin de vie. Un début ! Attention, pour les acheter en France, vous devrez passer par un revendeur (par exemple Altermove).
On a repéré également la marque anglaise POC (🏭 ♻️) qui, à l’inverse de la précédente, propose des casques issus de matériaux recyclés mais ne précise pas où ils sont fabriqués. On peut en déduire que ça n’est pas en Europe…
Dans les deux cas, les casques sont sympas, légers et respectent les normes de protection.

Porte-bagages (avant)

Du côté des porte-bagages classiques, nous n’avons pas trouvé grand chose qui corresponde à nos critères éthiques… Mais nos recherches nous ont permis de découvrir les porte-bagages avant en forme de “panier” proposés par Cycles Manivelles (🇫🇷 🪡). Issus d’un partenariat avec Caddie (🇫🇷 🏭) (oui, la marque qui fabrique des caddies de supermarché), ces porte-bagages sont fabriqués en France.
On aime le fait qu’ils permettent de transporter des choses en vrac, moins le fait qu’on ne puisse pas fixer de sacoches dessus.

Porte-bidon

Si vous avez besoin d’un nouveau porte-bidon, sachez que la marque Zéfal (🇫🇷 🏭) (surtout connue pour ses porte-bagages) relocalise en France une partie de son activité de production. Et notamment la fabrication de porte-bidons. Légers et fonctionnels, ces porte-bidons sont à peine plus chers que leurs concurrents made in China. Un bon plan !

Selles

Pour les selles, deux fabricants français proposent des produits ultra-qualitatifs. Coté artisanat, découvrez les Selles Idéales (🇫🇷 🪡) fabriquées main à Toulouse. A plus grosse échelle, c’est Berthoud Cycles (🇫🇷 🏭), installé en Bourgogne qui usine des selles en cuir. Attention, dans les deux cas, ces produits sont issus d’animaux donc ne conviennent pas aux végan.
A peine plus loin, en Italie, le fabricant SMP (🇮🇹 🏭) propose des selles synthétiques très confortables pour le voyage. Personnellement, et après essais, je me suis décidée pour la trekking médium. Un compromis qui parait parfait pour le voyage et le vélotaf.

Sacoches

Et enfin, pour transporter votre matériel… eh bien vous avez la chance d’avoir plein d’artisan.es qui fabriquent des sacoches en France. Nous, par exemple 😉. Mais aussi plein d’autres, avec chacun.e sa spécialité ! On vous laisse faire vos propres recherches dans ce domaine, car on ne peut pas vraiment être objectifs !

 

illustration tente

Du matériel éthique pour camper

A nos yeux, l’un des piliers du voyage à vélo est le fait de camper. La bonne nouvelle, c’est que dans ce domaine, plusieurs artisans proposent des produits qualitatifs. Petit tour d’horizon de celles et ceux que nous avons repérés.

Tentes

Côté tentes, on vous invite à découvrir Tipik (🇫🇷 🪡). Depuis son atelier dans le Tarn, Xavier fabrique de super tentes en forme de tipi. Il utilise des matériaux très résistants (que l’on récupère pour fabriquer les poches de nos sacoches) et cherche à maitriser le poids de ses équipements. Ainsi, Tipik est une référence dans le domaine de l’ultra-light, avec un modèle 2 places à moins de 1kg.

Duvets

Pour les duvets, on a repéré 2 possibilités :
Triple Zéro ( 🇫🇷 🪡), une petite entreprise qui fabrique des duvets en plume très résistants au froid. Le côté éthique est discutable puisque cela implique la mort d’animaux. Néanmoins, Triple Zéro travaille avec de nombreuses fermes périgourdines qui abbatent leurs oies pour les consommer. Les plumes sont alors récupérées pour garnir les duvets et doudounes.
Valandré (🇫🇷 et 🇹🇳 🏭). On a un peu hésité avant de vous parler de Valandré, car la production est en partie en Tunisie… dans des conditions de travail dont nous ignorons tout. Mais d’une part, nous avons un (très bon) retour d’expérience sur ces duvets, car nous les utilisons depuis 3 ans. Et d’autre part, nous apprécions vraiment la possibilité de pouvoir remplumer nos duvets après quelques années d’utilisation. Ce dernier argument rend ces duvets durables, puisque “réparables”. Attention, ici aussi les duvets sont en plumes d’animaux !

Couettes de randonnées

En rédigeant cet article, nous avons découvert le concept des “couettes de randonnées” appelées également backpacking quilt. Visiblement, c’est comme un sac de couchage, sans la partie “tête”. L’avantage, c’est que ça peut s’utiliser comme une couverture ou comme un duvet classique, et ça permet de gagner un peu de poids. Nous n’avons jamais essayé ce type de produits, mais c’est une piste intéressante. En France, nous avons repéré deux artisans qui fabriquent ce produit :
– Loïc, qui propose des couettes de randonnées sous la marque Perlouic (🇫🇷 🪡).
– Florent, touche à tout en couture de produits outdoor, à retrouver sur French Light Outdoor (🇫🇷 🪡)
Et on parie que l’un comme l’autre n’hésiteront pas à répondre à vos questions sur l’usage d’un quilt plutôt qu’un duvet classique !

 

illustration gourde

Du matériel éthique pour boire en voyage vélo

Ce sujet de l’eau n’est pas si anodin qu’il en à l’air. Il regroupe deux problématiques : l’accès à l’eau potable et la conservation de l’eau lorsque l’on pédale.

Potabiliser l’eau 💧

En France, ça n’est pas très compliqué de trouver de l’eau potable. Entre les fontaines publiques et les cimetières, l’accès à l’eau est relativement simple. Mais d’autres pays, ça n’est pas toujours aussi facile.
Techniquement, pour potabiliser l’eau, on vous invite à lire l’excellent article de Carnet d’Aventures sur le sujet (accès payant).

En ce qui concerne les fabricants, sachez que le leader mondial de la purification de l’eau en voyage est le groupe Katadyn (🇨🇭 🏭). Basé en Suisse, il produit intégralement sur place. De notre côté, on a testé chez eux :
– les pastilles chimiques à ajouter dans l’eau (pas très agréable au goût mais super efficace dès lors que l’eau est claire, un ruisseau de montagne par exemple)
– le filtre à céramique (un peu lourd mais vraiment très efficace en bivouac dans des pays occidentaux)
– et le filtre-gourde (on a été un peu déçus par la non-durabilité du filtre, à changer une fois par mois même si l’eau semblait pure).

 

Transporter l’eau 🫙

Jusque là, nous utilisions des bouteilles plastiques, mais ça n’est pas l’idéal pour la santé. (Nous n’avons pas d’études à vous présenter, mais on est à peu près sûrs que des particules plastiques terminent dans l’eau). De fait, on avait envie de chercher des solutions de transport d’eau qui soient à la fois bonnes pour notre corps, fabriquées dans dans de bonnes conditions et pratiques à vélo. Pas si simple…

Après de longues recherches, voici ce qui nous parait être le meilleur compromis : les gourdes vélo en inox de la marque SIGG (🇨🇭 🏭 ♻️). Fabriquées en Suisse, ces gourdes s’adaptent aux porte-bidons vélo standards. D’un volume de 75cl, elles nous paraissent être d’un volume acceptable, même si en général, on préfère 1L… Enfin, l’aluminium qui compose la gourde est 100% recyclé. Un beau combo éthique pour une gourde vélo ! (Petit bémol, en France, seul Décathlon semble les revendre…)

Dans la rubrique “à suivre”, la marque Le Grand Tétras (🇫🇷 🏭 ♻️), fabricant historique de gourdes en aluminium recyclé, semble travailler actuellement sur un modèle spécial vélo. On croise les doigts pour qu’ils proposent un modèle d’un litre prochainement.

 

illustration voyage vélo

Comment s’habiller éthique en voyage vélo ?

Si internet regorge de listes de vêtements à prendre avec soi lorsqu’on voyage à vélo, les articles sont beaucoup moins nombreux lorsqu’il s’agit de réfléchir à leur provenance. Pourtant, il s’agit d’un enjeu de taille, à la fois écologique (surproduction textile, émissions carbone liées au transport…), et humain (exploitation d’une main d’œuvre bon marché, perte du savoir-faire en France/Europe…).
Sans prétendre à l’exhaustivité, nous vous proposons ici quelques pistes de fabricants de vêtements techniques produisant dans des conditions qui nous semblent éthiques.

Sous-couches de vetements et bonnet

Ardelaine (🇫🇷 🏭) est surtout connue pour sa collection de gros pull en laines. Mais depuis quelques années, la gamme s’est étoffée, notamment en proposant des vêtements “sportifs”. Nous utilisons depuis plusieurs années leurs pulls de sport et sous-pull à manches longues pour être au chaud sous nos vestes. Nous aimons aussi leurs tours de cou, et “caleçons” laine pour la nuit. De manière générale, c’est toute la gamme en laine mérinos qui est particulièrement intéressante, pour sa souplesse d’usage et les qualités intrinsèques de cette matière.

Leggings et brassières

Hopaia (🇵🇹 🏭♻️)  est une marque qui propose des vêtements de sport pour femmes fabriqués au Portugal. En général, on n’aime pas trop conseiller des productions portugaises, car c’est devenu un argument écologique (#MadeInEurope) tout en tirant parti des petits salaires portugais (rappelons que le salaire minimum là-bas est de 800€ brut mensuel). Néanmoins, l’offre française dans les leggings et brassières est inexistante (à notre connaissance) et Hopaia semble se préoccuper réellement des conditions de travail. En outre, les tissus sont fabriqués (en partie) à partir de nylon recyclé. Si vous avez des retours d’expérience, n’hésitez pas à nous les faire remonter, on partagera !

Tee-shirt en lin français

A l’origine, Daily Bike (🇫🇷 🏭) propose des vêtements pour les vélotafeur.euses. Mais sa gamme de tee-shirt (à col rond ou manches longues) nous semble également adaptée au voyage à vélo. L’avantage technique du lin, c’est sa capacité à ne pas retenir les odeurs et à sécher rapidement. Idéal pour lutter contre les effets de la transpiration. Côté écologique, le lin pousse en France et toutes les étapes de sa transformation pour en faire un tee-shirt sont réalisées en métropole. Enfin, Sophie, la gérante de Daily Bike, est adorable et s’investit à fond dans l’aventure pour proposer un produit éthique et pratique !

Ponchos

En ce qui concerne les vêtements de pluie, Co.Te.Nor (🇫🇷 🏭) fabrique des ponchos et capes de pluie. Cette marque est relativement peu connue car il s’agit d’une marque du groupe Le Vieux Campeur. Pour autant, les avis clients semblent excellents ! A noter que les ponchos sont principalement taillés pour un usage de randonnée pédestre. Mais ce n’est pas forcément incompatible avec un usage cyclo, n’est-ce-pas ?

Doudounes

Pour celles et ceux qui pensent partir par temps froid, c’est à nouveau du côté de Triple Zéro ( 🇫🇷 🪡) qu’il faut se tourner ! Leurs doudounes en duvet ont été testées et approuvées par l’équipe de Carnet d’Aventures.

Conclusion

Voilà une première liste de matériel éthique pour le voyage vélo. Bien sûr, à aucun moment nous vous invitons à acheter la totalité de ces biens ! Nous voyons plutôt cet article comme un pense-bête à garder sous le coude pour le jour où vous aurez besoin de renouveler tel ou tel élément de votre matériel.

En espérant que cela puisse vous servir, on vous souhaite de beaux voyages à vélo !

Retrouvez d’autres articles

Les prix des sacoches évoluent

Les prix des sacoches évoluent

Vous le savez, les prix des biens et des services ont notablement évolué au cours de ces deux dernières années en France. Or, il y a 2 ans, nous lancions La Sacoche Filante. Depuis, nous n'avions pas fait évoluer nos tarifs de vente... mais si nous voulons continuer...

Une traversée des Alpes à vélo

Une traversée des Alpes à vélo

Envie de faire un peu de sport tout en profitant de beaux paysages montagnards ? Cette traversée des Alpes à vélo est faite pour vous ! L'itinéraire est à la fois sportif, avec de beaux dénivelés, mais accessible, en proposant des étapes relativement courtes. Question...

La Sacoche Filante en vacances

La Sacoche Filante en vacances

Après une belle année de travail, nous prenons des vacances vélo à notre tour ! ✨✨✨ La production de sacoches est interrompue du 11 septembre au 5 novembre 2023. (Oui, nous prenons de belles vacances 🚵🏕️) 💻 Pendant ce temps, vous pouvez toujours passer commande ! A...

J

Retour au blog