Le voyage à velo, c’est accessible à tous et toutes

Aujourd’hui, on voulait tordre le cou à une idée reçue : celle qui suppose que le voyage a vélo est réservé aux jeunes, supers sportifs, plutôt aisés et disposant de beaucoup de temps (vacances scolaires par exemple). Depuis quelques années, ce stéréotype évolue un peu, mais il reste encore tenace. Par exemple, quand des gens nous croisent sur notre Tour de France, les deux questions qu’ils nous posent systématiquement sont “combien de kilomètres par jour vous faites ?” (sous entendu : ça doit être super dur) et “vous êtes étudiants ?” (traduction : vous devez avoir beaucoup de temps devant vous).

Eh bien, qu’on se le dise, le voyage vélo c’est possible pour (presque) tout le monde.
Et pour preuve, voici les profils variés des voyageurs qu’on a croisé ces dernières semaines. Vous verrez, il y en a pour tous les goûts ✌

 

Voyage à vélo en couple

La semaine dernière, lors d’une nuit d’orage, nous avons passé la soirée dans un abri avec quatre cyclovoyageurs.

soirée entre voyageurs vélo

Pascal et Françoise, jeunes retraités et anciens agriculteurs, réalisent un tour de France par le sud, et pensent poursuivre plein nord jusqu’à la Suède. Ils prévoient des étapes d’une soixantaine de kilomètres par jour et dorment toutes leurs nuits en camping. Accompagnés de leur chienne, ils la transportent dans une carriole pour enfants.

Dans le même registre, Kiki et Vévé, la cinquantaine, sont en congé sabbatique de 6 mois pour faire également un tour de France. Leurs nuits sont aussi au camping, avec quelques soirées plus confortables à l’hôtel. Habituellement plutôt sportifs (course à pied), c’est la première fois qu’ils partent au long cours à vélo. Et visiblement, ils adorent ça 😉.

 

Le voyage vélo avec les enfants

Sur le chemin, on croise aussi Aurélie et Christophe, habitués à raconter leurs récits dans le magazine Carnets d’Aventure. L’arrivée de leurs enfants n’a pas mis fin à leurs envies de voyage à vélo. Pour preuve : ils sont actuellement en route pour la Norvège ! Leur second enfant ayant moins de trois ans, ils sont tous les deux en congés parental.

Et pour voyager, ça a l’air simple : l’aînée (de 6 ans) a son propre vélo, attaché à celui d’Aurélie par un dispositif “follow me”. Le plus jeune se repose dans la carriole, tirée par Christophe. Visiblement la famille a son rythme et le soir, les enfants profitent de piscines ou lacs pour s’amuser un peu !!

On a rencontre également Chantal et Philippe, retraités adeptes du cyclotourisme. Chaque année depuis 7 ans, ils emmenent leurs petites filles pour une semaine de vélo en itinérance. Leurs trajets favoris : les voies vertes le long des canaux. Une fois le canal du Nivernais, une autre le canal de Nantes à Brest… Les possibilités sont multiples en France. Pour motiver les filles, deux nécessités : une piscine au camping le soir et des jeux le long du parcours. Aujourd’hui adolescentes, elles continuent de pratiquer le vélo chaque été. C’est chouette non ?

 

Tout seul, c’est possible aussi !

Laure en voyage à vélo à MontbéliardIl y a aussi des voyageurs qui préfèrent être seuls. C’est le cas d’Hugo, notre hôte pour une nuit à Pontarlier. Son dernier voyage l’a amené à traverser la France jusqu’à Rennes lors d’étapes d’une centaine de kilomètres par jour. Salarié, il ne dispose que de peu de vacances et donc son trajet à duré une semaine, avant de reprendre le boulot.

 

Avec ces rencontres, on avait envie de vous montrer la diversité les possibilités : les étapes peuvent être longues ou courtes, les destinations proches ou lointaines, les hébergements sous tente ou “en dur”… Ce qui nous relie tous et toutes, c’est le formidable outil qu’est le vélo !

Et je ne sais pas vous, mais nous, on trouve ça super toute cette diversité 🤗.

 

Retrouvez d’autres articles

Parcourir les grands causses à vélo

Parcourir les grands causses à vélo

Cette randonnée vélo de 5 jours s'adresse à celles et ceux qui n'ont pas (trop) peur du dénivelé ! Son principe : grimper et parcourir les 4 grands causses cévenols classés à l'UNESCO. Un causse, c'est un plateau calcaire bordé...

La sacoche Lisette s’améliore !

La sacoche Lisette s’améliore !

À La Sacoche Filante, on vous écoute 👂. Et quand vous êtes plusieurs à nous dire que notre "petite" sacoche Lisette est vraiment trop petite... Et bien on prend note, on travaille et on vous propose une nouvelle version de sacoche plus pratique ! Après quelques...

La route des vins d’Alsace à vélo

La route des vins d’Alsace à vélo

Il y a deux ans, pour lancer La Sacoche Filante (Hirondelle à l'époque), on s'est lancés un tour de France à vélo. Sur notre route, on a découvert la chouette route des vins en Alsace. Un itinéraire très bien balisé qui permet de découvrir cette jolie région, au pied...

J

Retour au blog