Nos astuces pour prendre le train avec son vélo

Prendre le train avec son vélo, c’est se donner l’opportunité d’aller découvrir une nouvelle région, d’aller plus loin que d’habitude, de faire un trajet à vélo en aller simple, et ce, en limitant son bilan carbone. Pour toutes ces raisons, nous pratiquons régulièrement le train-vélo en France, sans démonter nos montures.
Cet article présente nos astuces et sites web favoris pour choisir la gare où terminer son périple, ce qui est souvent la première chose à faire, avant de décider de son itinéraire à vélo 😅.

 

Le site de la Deutsche Bahn, idéal pour trouver un itinéraire de trains qui acceptent les vélos

Pourquoi l’utiliser ?

La première astuce essentielle lorsque vous souhaitez organiser un périple en vélo train est le site de la compagnie allemande : la Deutsche Bahn. Contrairement au site de la SNCF, le logiciel de la Deutsche Bahn trouve une solution d’emport des vélos pour n’importe quel trajet ! C’est très pratique car il vous proposera toujours une solution.

Pour l’écriture de cet article, j’ai imaginé partir de chez moi (à Crest) et aller à Angoulême avec mon vélo. Résultat sur le site de la SNCF : impossible. Résultat sur le site de la Deutsche Bahn : un train de nuit pour Paris (avec emplacement réservé pour mon vélo) suivi d’un TGV de Paris à Angoulême (avec emplacement également). C’est simple et efficace.

Exemple recherche SNCF
Exemple recherche Deutsche Bahn

En outre, vous pouvez choisir la durée souhaitée lors des correspondances. Nous, par exemple, on recherche systématiquement une durée d’au moins 30 minutes entre deux trains lorsqu’on est à vélo. Ça nous permet de descendre tranquillement du premier train, de trouver la voie du second et d’y aller avec les bagages et le vélo, sans stress. Et bien sûr, ça évite des problèmes si le premier train est en retard.

 

Comment l’utiliser ?

Lorsque vous êtes sur le site de la Deutsche Bahn, version française, indiquez vos gares de départ et d’arrivée. Ensuite, cliquez sur “Autres Options” puis cochez “Afficher les liaisons ferroviaires disposant d’emplacements vélo“.

Ce site vous permet de connaître toutes les possibilités qui s’offrent à vous si vous souhaitez voyager avec votre vélo.
Par contre, il ne vous permettra pas de réserver vos billets. Notre conseil est de noter les trains que vous souhaitez prendre puis :
– de vous rendre à un guichet SNCF pour les acheter. L’avantage, c’est que vous pourrez indiquer à la personne les trajets exacts que vous souhaitez, mais l’inconvénient c’est qu’il vous faut vous déplacer en gare, aux bons horaires.
– ou bien d’acheter un billet train par train sur le site SNCF Connect. L’avantage, c’est que vous pouvez le faire depuis chez vous. Le désavantage c’est que la SNCF ne garantira pas les correspondances si vous achetez chaque billet séparément.

 

Les Intercités, une astuce qui simplifie l’usage du train avec son vélo

Comprendre quels trains acceptent des vélos et dans quelles conditions est un véritable casse-tête à la SNCF (voir leur page explicative). Alors si vous ne devez retenir qu’une chose, c’est que tous les intercités acceptent les vélos et qu’une place leur sera garantie car ils faut la réserver au moment d’acheter votre billet.

Pour la somme de 10€, vous avez la certitude que votre vélo sera accepté dans le train, et vous pourrez traverser la France en quelques heures.

De surcroît, certaines lignes intercités sont nocturnes, ce qui vous permet d‘économiser une nuit lors de votre voyage. On vous invite vivement à tester l’un des derniers train de nuit en France, c’est une belle expérience, et plutôt confortable ! Votre vélo aura son emplacement dédié en début de wagon et vous aurez une couchette fournie avec couverture, bouchons d’oreilles, masque pour les yeux, bouteille d’eau et lingette fraîcheur pour le réveil.

Retrouvez la carte de toutes les destinations desservies par les intercités au lien suivant.

 

Direck Bahn, un site pour connaître les lignes directes de train

Une autre astuce intéressante est de limiter au maximum les correspondances de train. Ainsi, pas de stress en gare ou entre deux trains. Bien sûr, ça limite les possibilités, mais ça vous permettra d’explorer les régions proches de chez vous.

Rendez-vous donc sur Direkt Bahn, un autre site allemand. Son fonctionnement est simple : vous saisissez une gare proche de chez vous et le site vous indique toutes les gares desservies en ligne directe depuis votre gare.
C’est ainsi que l’on peut découvrir des destinations qu’on ne connaissait pas. Par exemple, que la gare de Crest, dans la Drôme, a un train direct pour Paris.

Attention, ce site présente les liaisons directes mais ne garantit pas qu’elles acceptent les vélos. Pour cela, il faudra retourner sur le site de la Deutsche Bahn. Mais il a l’avantage d’ouvrir des perspectives de destinations !

 

Le groupe d’astuces “Vélo et train en France”, de l’entraide entre cyclistes

On n’aime pas trop faire la promotion de Facebook, car c’est un modèle qui a de nombreux travers, mais dans le cas de l’organisation d’un voyage à vélo en train,  le groupe “Vélo et train en France” peut vous donner de bons conseils. Composé d’usager.es qui partagent leurs retours d’expériences, vous trouverez beaucoup d’informations et vous pourrez poser vos questions. Notamment si vous envisagez un itinéraire et que vous ne trouvez pas de solution qui vous convienne, le groupe pourra vous donner des idées sur la manière de procéder.
Mais, rassurez-vous, avec les astuces précédemment citées, vous devriez vous en sortir 😉

Image du groupe Facebook

Exemple d’une question posée sur le groupe et d’une réponse apportée

Retrouvez d’autres articles

Du matériel éthique pour voyager à vélo

Du matériel éthique pour voyager à vélo

Voilà un long moment que l'on souhaite vous partager une sélection de matériel éthique pour le voyage à vélo. En tant que fabricants français de matériel vélo, on a envie de mettre en valeur d'autres acteurs impliqués dans cette démarche. Et entre nous, on est aussi...

Parcourir les grands causses à vélo

Parcourir les grands causses à vélo

Cette randonnée vélo de 5 jours s'adresse à celles et ceux qui n'ont pas (trop) peur du dénivelé ! Son principe : grimper et parcourir les 4 grands causses cévenols classés à l'UNESCO. Un causse, c'est un plateau calcaire bordé...

La sacoche Lisette s’améliore !

La sacoche Lisette s’améliore !

À La Sacoche Filante, on vous écoute 👂. Et quand vous êtes plusieurs à nous dire que notre "petite" sacoche Lisette est vraiment trop petite... Et bien on prend note, on travaille et on vous propose une nouvelle version de sacoche plus pratique ! Après quelques...

J

Retour au blog